Photo Julien Foussard  |
07.11.17

Julien Foussard |

La prospérité de ses boîtes est due à l'acharnement et au professionnalisme de julien foussard (http://www.julien-foussard.digital) Durant son cursus, il a su faire face aux difficultés relatives à l'entrepreneuriat. Grâce à sa volonté, l’industriel et investisseur autodidacte concrétise ses ambitions. En effet, il savait dès l’âge de 12 ans qu’il voulait évoluer dans la création de startups. La première boîte créée par l'investisseur, alors âgé de 21 ans quand il s’est investi dans le monde des affaires en 2007 était une boutique en ligne. Le cursus entrepreneurial de Julien Foussard se révèle être marqué par sa détermination à améliorer le statu quo et les méthodes courantes. Le lancement de Oyst, offre de paiement sur la toile, courant 2016, en est une illustration.

Julien Foussard continue de progresser dans le domaine professionnel en devenant un associé de Iron Group. Il étend ses activités dans l'aide au lancement et à la consultance via Iron Capital. Débrouillard et enthousiaste, l'homme d'affaires lance sa première plateforme de commerce sur Internet courant 2007. Il a su dès son jeune âge qu’il désirait monter des sociétés. Ayant toujours continué de tenter sa chance même après un échec, Julien Foussard concrétise son projet OYST, s'armant de sa résolution et de sa passion pour l'univers du business.

Le manager, ambitions et évolutions

Julien Foussard fait la différence parmi les autres créateurs d'entreprise par sa volonté de réellement s'investir pour la mise en place de choses intéressantes. Il fournit ainsi des efforts importants pour faire avancer ses travaux. Le businessman affirme qu’il est vital pour le succès d’une entreprise de posséder la capacité d’ajuster ses stratégies aux défis et aux avancées qui apparaissent dans le monde professionnel. Le porteur de projet s'est lancé dans le monde des affaires il y a plus d'une décennie avec le lancement d’un site e-commerce. Par l'entremise de son organe financier Iron Capital, Julien Foussard offre son aide aux jeunes porteurs de projets. Il apporte un financement pour aider les boîtes londoniennes et françaises à valoriser leur business.

OYST : le défi et les missions du manager

L'enjeu principal de Julien Foussard avec OYST se trouve être actuellement de recruter les meilleurs collaborateurs pour accomplir leurs missions. Les abonnés ont la possibilité d'effectuer des emplettes en un seul clic grâce au procédé élaboré par OYST. L’entreprise a été fondée par le businessman courant 2016 qui bouscule la plus grande filière en ligne. La volonté de Julien Foussard se trouve être la simplification et l'optimisation de l’achat sur Internet en raccourcissant au maximum cette démarche et en supprimant le concept même d’e-commerce.

L’opinion de Julien Foussard à propos du capital-risque

Les startups qui n’ont en général ni C.A ni bénéfices sont dans l’obligation de s'associer avec une institution capable de donner un coup de pouce à leur progression par des recommandations, des outils ou l’adhésion à un groupe. Des techniques préconçues censées rentabiliser leurs investissements sont suivies par la majorité des promoteurs qui n’ont jamais créé d’affaires. Grâce au V.C, les sociétés nouvellement lancées obtiennent un appui financier. Plutôt que de compter sur un groupe de banquiers, ce holding s’appuie sur l’expertise de personnes telles que Julien Foussard, qui ont les mains dans le business au quotidien, ce qui fait sa solidité. Julien Foussard est d’avis que le capital-risque doit se perfectionner ; en effet les boîtes en France en bénéficient plus rapidement depuis quelques années.

Ce qu'il faut savoir de l'homme d'affaires & d'Iron Web

Déployée dans plus de 5 domaines potentiellement intéressants, Iron group Limited opère dans le milieu du e-commerce. Elle a été lancée en Angleterre, en 2009, par Julien Foussard avec le soutien de ses partenaires. Exerçant une quinzaine d'activités et grandissant principalement en Grande-Bretagne ainsi qu’à l’international, l'enseigne lancée par Julien Foussard emploie à ce jour 100 agents. Courant 2016, Iron Web fait un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros. Elle compte parmi les nouvelles entreprises les plus dynamiques de la French Tech anglaise.